bio

One arm s’est formé en 1992 à Paris – France dans une forme entièrement féminine. Constitué de Laure (basse / chant), Isabelle (guitare) et Marine (batterie), elles ont joué sans relâche sur la scène parisienne et française jusqu’en 1996, de la musique post-punk no wave. Auto-labellisées «minima hystériques», elles ont partagé la scène avec « the likes of Dog- faced Hermans », « The Ex », « Moonshake »… Elles ont également fait des tournées au Royaume-Uni, en Suisse, en Belgique, aux Pays-Bas et en Allemagne. Elles ont auto-sorti une cassette de 9 chansons (épuisé), un vinyle 2 pistes (récemment réédité en numérique sur Bandcamp via Atypeek Music) et sont apparues dans de nombreuses compilations de CD (visibles sur leur instagram). Un live est disponible sur Youtube. L’histoire des filles a pris fin vers 1997 [à suivre …]

En intégrant la section rythmique de « La Mâchoire » lors de la séparation de ce groupe, one arm à pris un nouveau départ. L’arrivée de Dilip à la batterie et de Rico à la basse, a composé combo singulier et symétrique de 2 femmes / 2 hommes et 2 basses / 2 tambours. Ils ont commencé à créer des chansons totalement inédites, empruntant au « hitch-raping » du groupe de filles et au « Space is the place » du projet parallèle des gars : un groupe banghra bruyant appelé « Mysore Pak ». Après quelques concerts et une démo qui deviendra plus tard une version remixée, enrichie et remasterisée de leur album actuel « Mysore Pak », sorti sur Atypeek Music début 2021, ils ont fait une pause pour cause d’éloignement géographique. Le point culminant de leur tournée a été la première partie de Sonic Youth à l’ Elysées-Montmartre de Paris. Un clip vidéo de leur chanson « real » édité par Pakito Bolino est disponible sur YouTube.

Reproduction de Nage par Philippe Pitet avec texte de chanson de one arm